Le cassis

CASSIS

Nom scientifique : Ribes nigrum L.

Famille : Grossulariaceae

Généralités : Autre appellation : Groseiller noir, Cacis, cassier, Cassissier, groseillier noir

 

Botanique et géographie

Origine: Cultivé très largement en Pologne, en Bourgogne pour ses fruits

Description botanique:
– Arbrisseau touffu de 1 m à 1,5 m
– Feuille présentant 3 à 5 lobes à contours triangulaires et à bords dentés, limbe légèrement crêpu, odeur très aromatique à l’état frais (après froissage) s’atténuant à la dessication
– Fleur : corolle plus courte que le calice velu, verte à l’extérieur, jaune-rougeâtre à l’intérieur, très mellifère
– Fruit : baies noires en grappes pendantes, type 5 (proche des rosacées), surmontées par les dents du calice, odorantes, saveur agréable, pulpe donnant un jus violacé

Parties utilisées

– Feuille : récoltée en Juin
– Bourgeon : récolté au début du printemps
– Fruit : récolté à maturité

Constituants

Feuilles et bourgeons
– Flavonoïdes : rutinosides de myrcétol et de quercétol
– Coumarines
– Acide Ascorbique (100 mg/100 g de matière fraîche)
– Anthocyanes (traces)
– Glucosides d’isoquercétol, d’isorhamnétol de kaempférol
– Acides aminés : proline, arginine
– Huile Essentielle 0,75 %:
– terpènes et sesquiterpènes (beta-pinène,cc sabinène, cc caryophyllène, d cadinène)

Fruit riche en :
– Pectine
– Acides organiques : ac. citrique, ac. malique, ac. glycolique etc…
– Acide ascorbique, 200 à 300 mg/100 g
Polyphénols :
– Flavonoïdes (à l’état libre et sous forme d’hétérosides)
– Myrcétol
– Quercétol
– Kaempférol
– Huile essentielle

Propriétés

Feuille :
– Réputée pour ses propriétés diurétique, antirhumatismale
Une étude réalisée en 1977 chez l’animal a montré une action salidiurétique, hypotensive, antihypertensive

Bourgeon :
– Mêmes activités que la feuille
– Anti-inflammatoire (prodelphinidine)
– Cortico-stimulant
– immuno-stimulante
D’après DELAVEAU, les flavonoïdes agiraient selon 3 mécanismes :
ils inhiberaient la libération de l’histamine par les mastocytes alors mieux protégés,ils stimuleraient la sécrétion des catécholamines considérées comme les hormones anti-inflammatoires, ils auraient une action antagoniste sur la catéchol- responsable de l’inactivation de la catécholamine anti-inflammatoire

Fruit :
– Propriété vitaminique C et Propriété vitaminique P (anthocyanosides)
– vasculoprotecteur et veinotoniqueLe fruit améliore la microcirculation et l’acuité visuelle
– Antidiarrhéique (pectines)

Applications

Feuille :
– Traitement de fond des rhumatismes, de la goutte
– Anti-inflammatoire surtout si allergique (le matin de préférence)
– diurétique
Infusion de feuilles 100g/l, 500 ml par jour, Extrait fluide de feuilles une cuillérée à café avant chaque repas, Extrait de bourgeons (gemmothérapie)

Fruit ou extraits de fruit :
– Traitement des troubles circulatoires d’origine veineuse et surtout capillaire (fragilité capillaire), dans la prévention des accidents vasculaires, pour augmenter l’acuité visuelle (meilleure vision nocturne)
– antioedème

En diététique pour la richesse en vitamine C du fruit(gelée, sirop)

Médecine vétérinaire empirique : infusion de feuilles ou fruits mélangés à du miel contre la fièvre du cheval

Médecine vétérinaire moderne : action antitoxique, anti-allergique

Risques

néant

Anecdotes

Au XVIIIème siècle, le cassis était considéré comme « un fruit favorisant la longévité humaine »
Ainsi l’abbé P.BAILLY de MONTARAN écrivit-il :
« Il n’y a personne qui, ayant des jardins, n’en doive planter un grand nombre pour les besoins de la famille »
Les baies de cassis sont utilisées pour les liqueurs (Chanoine KIR : inventeur du célèbre apéritif)

 

Hippocratus.com

La valériane

Noms communs : guérit-tout, herbe aux chats, herbe à la femme meurtrie, herbe à la menstrue et, plus récemment, valium végétal.
Nom botanique :
Valeriana officinalis, famille des valérianacées.
Nom anglais :
valerian.

Parties utilisées : racine et rhizome.
Habitat et origine :
originaire d’Europe et d’Asie du Nord, elle s’est rapidement naturalisée un peu partout, y compris en Amérique du Nord. Elle aime les sols humides et riches en minéraux.

Indications

Efficacité incertaine

Usage reconnu

Traiter les troubles du sommeil, l’anxiété et l’agitation nerveuse.

Voir la légende des symboles

 

Posologie de la valériane

Par voie interne

Troubles du sommeil

  • Racine séchée : infuser de 2 g à 3 g, pendant 5 à 10 min, dans 150 ml d’eau bouillante. Prendre de 30 à 60 minutes avant de se coucher.
  • Teinture (1:5) :prendre de 4 ml à 6 ml, 30 à 60 minutes avant de se coucher.
  • Extrait normalisé (0,8 % d’acide valérinique ou valérique, 1-1,5 % de valtrates) : prendre de 400 mg à 600 mg, 30 à 60 minutes avant de se coucher.

Agitation nerveuse, anxiété

  • Racine séchée : infuser de 2 g à 3 g, pendant 5 à 10 min, dans 150 ml d’eau bouillante. Prendre jusqu’à 5 fois par jour.
  • Teinture (1:5) : prendre de 1 ml à 3 ml, jusqu’à 5 fois par jour.
  • Extrait normalisé (0,8 % d’acide valérinique ou valérique, 1-1,5 % de valtrates) : prendre de 250 mg à 400 mg, 3 fois par jour.

Notes. Certaines sources mentionnent qu’il faut parfois prendre la plante pendant 2 à 4 semaines avant d’en ressentir pleinement les bienfaits, notamment en cas d’insomnie chronique.

Contrairement à ce qui se produit souvent avec les somnifères de synthèse, la prise de valériane au coucher et aux doses recommandées ne procure habituellement pas de sensation de « lendemain de veille » au lever21,22.

Par voie externe

  • Bain calmant : Infuser 100 g de racines séchées dans 2 litres d’eau bouillante et ajouter à l’eau bien chaude de la baignoire.

Historique de la valériane

Les médecins de la Grèce antique, Hippocrate, Dioscoride et Galen, prescrivaient la valériane pour traiter l’insomnie. En grec ancien, le nom de la plante était « Phu », une allusion à l’odeur désagréable qui se dégage des racines séchées et des fleurs fanées. Les anciens Romains l’employaient pour combattre les palpitations et l’arythmie. Au Moyen Âge, la célèbre abbesse et herboriste allemande Hildegarde de Bingen recommandait la valériane comme tranquillisant et somnifère.

Dès la fin du XVIe siècle, les Européens ont commencé à l’employer pour soigner l’épilepsie. De leur côté, les Amérindiens calmaient les convulsions épileptiques en prisant de la poudre de racines de valériane et l’utilisaient également pour soigner les blessures. Durant la Première Guerre mondiale, les Européens ont pris de grandes quantités de valériane pour calmer la nervosité causée par les bombardements. De nos jours, la réputation de la valériane n’a pas faibli et elle est encore très utilisée. Aux États-Unis, par exemple, un sondage réalisé en 2002 par l’organisme Centers for Disease control and Prevention auprès de 31 000 personnes a révélé que 5,9 % des répondants avaient utilisé de la valériane et que 30 % d’entre eux l’avaient fait pour combattre l’insomnie1.

Recherches sur la valériane

Efficacité incertaine Troubles du sommeil. Jusqu’à présent, la recherche clinique n’a pas réussi à démontrer l’efficacité de la valériane pour traiter l’insomnie. Les résultats obtenus sont contradictoires et peu concluants dans l’ensemble. Dans le meilleur des cas, les personnes ayant pris des extraits de valériane ressentent une amélioration de leur sommeil2,4 et une diminution de la fatigue3. Toutefois, cette perception n’est validée par aucun critère objectif comme le temps d’endormissement, la durée du sommeil ou le nombre de réveils au cours de la nuit 2,5,7,8. Cela fait dire à certains chercheurs que la valériane ne serait pas plus efficace qu’un placebo6.

La seule chose sur laquelle les chercheurs s’entendent, c’est l’innocuité de la plante et la nécessité de mener des études mieux contrôlées2,9. En effet, la disparité des protocoles (dosage des extraits, durée du traitement) pourrait expliquer à elle-seule la variabilité des résultats obtenus. À cela s’ajoute l’hétérogénéité des extraits utilisés. Il faut savoir que la racine de valériane contient plus de 150 composés chimiques dont les proportions varient selon les conditions de culture et de récolte16 et selon les procédés de fabrication. Enfin, l’analyse des résultats est compliquée par la nature même de l’insomnie, un trouble du sommeil multifactoriel, difficile à évaluer et dans le traitement duquel l’effet placebo joue un rôle non négligeable.

La valériane est rarement utilisée seule. Traditionnellement, elle est souvent associée à d’autres plantes ayant des propriétés calmantes, telles que la mélisse ou le houblon. Quelques essais avec ce type de préparation ont donné des résultats positifs9-11.

Récemment, un essai clinique auprès d’une quarantaine de personnes a rapporté un effet bénéfique de la valériane (800 mg par jour pendant 8 semaines) chez des victimes du syndrome des jambes sans repos12. Les chercheurs ont observé une réduction des symptômes, une amélioration du sommeil et une diminution de la somnolence pendant la journée.

Efficacité incertaine Anxiété et agitation nerveuse. Des études menées sur les animaux suggèrent que la valériane pourrait agir sur certains messagers chimiques du cerveau de manière à réduire le stress et l’anxiété13. Quelques essais cliniques ont été menés auprès de personnes souffrant de stress19,20 ou de trouble anxieux généralisé18, mais les résultats sont insuffisants et ne permettent pas, pour l’instant, de valider ces effets sur l’humain14,15,17,25.

Usage reconnu La Commission E, l’ESCOP et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l’usage de la valériane pour traiter l’agitation nerveuse et l’anxiété ainsi que les troubles du sommeil qui en découlent.

Précautions

Attention

  • Éviter de conduire un véhicule ou de manipuler des outils dangereux dans les heures qui suivent la prise de valériane, en raison de son effet sédatif.

Contre-indications

  • L’innocuité de la valériane n’est pas établie hors de tout doute chez les enfants, les femmes enceintes et celles qui allaitent.

Effets indésirables

  • Presque inexistants aux doses recommandées, les quelques effets indésirables liés à la prise de valériane se limitent généralement à des malaises gastro-intestinaux légers et passagers.
  • Prise à hautes doses, la valériane peut causer de la somnolence.

Interactions

Avec des plantes ou des suppléments

Avec des médicaments

  • Les effets de la valériane pourraient s’additionner à ceux des benzodiazépines, des barbituriques et de tous les hypnotiques, sédatifs et calmants.
  • Des données cliniques sur des sujets en bonne santé indiquent que la valériane a peu d’effet sur les enzymes qui interviennent dans le métabolisme des médicaments, ce qui implique une absence d’interaction.

Sources : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=valeriane_ps&utm_source=intern&utm_campaign=20120430&utm_medium=newsletter

La badiane

Le fruit séché de la Badiane de Chine Illicium verum est connu pour ses vertus en cas de troubles digestifs accompagnés de crampes, ballonnements, flatulences. Plus connu sous son nom d’Anis étoilé, c’est aussi un antispasmodique des voies respiratoires et un expectorant.

Attention : sa vente avait été interdite en France car elle peut se confondre avec la badiane du Japon (Illicium religiosum ) Il convient donc de vérifier attentivement sa qualité.

Exemple d’utilisation : Indication : troubles digestifs
– Anis étoilé Illicium verum : Décoction de 3 étoiles pour un bol de décocté, une à deux fois par jour en fin de repas

N’oubliez pas de réserver!!!!Journée nanas de juillet 2012

LogoColorTextRight.jpegPlanning de la journée nanas de juillet 2012

 

Date :  28 juillet

A : Thieusies (adresse communiquée aux participantes)

 

 

Tarifs :
Lumino : 10€/30min au lieu de 20€
Massage indien : 20€/30min au lieu de 30€

Massage bien-être du visage: 20€/30min au lieu de 30€

Réflexologie palmaire : 10€ /20min selon disponibilités du planning
Les autres tarifs sont détaillés près des soins dans le programme ci-dessous.

 


MERCI DE VOUS INSCRIRE aux séances car elles sont limitées en nombre de personnes.

 

Thé et biscuits offerts + atelier mandala entre les soins

 

Prendre son plaid, tapis, coussins etc

A bientôt
Lili
0479/982.759

 

 

Les pierres de soins – la pierre de lune

Pierre depierrelune.jpg lune

La Pierre de lune ou Adulaire symbolise la Pierre d’Aphrodite. Elle symbolise la candeur de l’enfant. Cette pierre est vertueuse, sans malice, spontanée et naturellement bonne.

La pierre de lune semble issue de la magie, avec sa luminescence fantomatique, flottant au sein d’une matière cristalline.

C’est la pierre des nouveaux cycles, elle a un lien avec la lune et prend toutes ses particularités, elle joue un rôle de miroir et nous aide à mieux nous accepter.

Les Romains pensaient qu’elle était constituée de la lumière lunaire, en Grèce c’était la pierre qui développait irrésistiblement la fécondité et le désir passionné et en Inde elle transcendait l’ego pour accéder à la pureté divine.

Sur le plan physique, elle régule les cycles menstruels et aide le système digestif et reproducteur. Elle est excellente pour les femmes enceintes, de plus, après l’accouchement, elle favorise la lactation. Placée sur la chakra de la gorge, elle atténue également les maux liés à celle-ci.

Elle stimule l’intuition, la sensibilité et la tolérance. Elle favorise l’ouverture d’esprit et estompe la peur de l’autre. Elle produit l’harmonie, l’équilibre et supprime nos angoisses. Elle est idéale pour les enfants, car elle leur procure l’assurance.

Ses particularités : contre les problèmes de stérilité, il faut placer la Pierre de lune sur le chakra de la rate et des ovaires (une dizaine de minutes par jour). Pour favoriser la lactation, on devrait la porter à même la peau, entre les seins. Pour les soucis de la thyroïde, il est conseillé de porter une Pierre de lune en pendentif. En cas de migraines oculaires, il faut laisser tremper une Pierre de lune dans de l’eau (environ une heure à la lumière de la lune) et l’utiliser ensuite en compresse sur les yeux.

Rechargement et purification : la purifier sous l’eau courante, pas de sel et la recharger de préférence à la lumière lunaire et aussi un peu à la lumière du soleil.

Pierre du mois : juin

Provenance : les gisements les plus nombreux se trouvent au Sri Lanka, en Inde, en Australie et à Madagascar.

La pierre de Lune est attribuée aux signes du zodiaque Gémeaux, Cancer et Lion.

Cas de comptoir – l’acné

La racine de Bardane est connue pour son action diurétique..Elle possède aussi des propriétés antibactériennes et antifongiques, utilisées dans diverses dermatoses, et notamment l’acné. Les composés polyacétyléniques, en plus grande quantité dans la racine fraîche que dans la racine sèche, ont des propriétés bactériostatiques sur Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa. Ces composants sont malheureusement en partie détruits lors des procédés de conservation.

Ex d’utilisation pour un adulte ou un adolescent: Indication : Acné

Bardane (Arctium majus) racine poudre gélules 250mg Deux gélules le matin et une à midi. (Utilement associée à la pensée sauvage, Viola tricolor)

 

Hippocratus.com

Les bols

Méditation bols tibétains : http://www.youtube.com/watch?v=o1xZC3TtcBU&feature=related

 

 

Bol chantant aux 7 métaux, leur origine remonterait en Asie dès 5000 avant JC.
L’utilisation des bols chantants dans le bouddhisme vient de l’influence du chamanisme Bôn (Bôn Po) qui a suivait les routes des caravanes et rencontre le bouddhisme au Tibet pour donner le mouvement animiste-chamaniste de Bôn.

Les bols chantants sont faits d’un alliage de sept métaux différents qui créent une gamme de sons et d’harmoniques.
Ces sept métaux, dans la pensé astrologique et alchimique, sont reliés aux sept planètes : le Soleil, la Lune, et les cinq planètes observables à l’œil nu.
L’or pour le Soleil, l’argent pour Lune, le mercure pour Mercure, le cuivre pour Vénus, le fer pour Mars, l’étain pour Jupiter, et le plomb pour Saturne.

Le bol chantant aux 7 métaux de fabrication artisanale était utilisé comme dans des cérémonies bouddhistes, comme un cadeau ou comme récipient pour cuisiner car les métaux étaient rares.
Les bols chantants sont maintenant utilisés comme instrument de musique, pour la relaxation ou les massages sonores, pour le Feng Shui ou pour la méditation et certain yoga.

Le chant des bols permet de nettoyer l’atmosphère de l’énergie négative et des blocages émotionnels. La vibration des sons des bols chantants stimule le corps et lui permet de se ré-harmoniser.
Les bols chantants aident aussi à produire les ondes alpha qui sont présentes dans le cerveau en profonde relaxation.

Voici la correspondance des notes de musique avec les chakras :

    • 1 er chakra : chakra RACINE ou MULADHARA avec le Do ou C
    • 2 eme chakra : chakra RATE ou SWADHISTANA avec le Ré ou D
    • 3 eme chakra : chakra PLEXUS SOLAIRE ou MANIPURA avec le Mi ou E
    • 4 eme chakra : chakra COEUR ou ANAHATA avec le Fa ou F
    • 5 eme chakra : chakra GORGE ou VISHUDA avec le Sol ou G
    • 6 eme chakra : chakra 3 eme OEIL ou AJNA avec le La ou A
    • 7 eme chakra : chakra COURONNE ou SAHASRARA avec le Si ou B

 

Bols chantants planétaires

Les bols chantants planétaires sont des bols dont les notes correspondent à la gamme planétaire créé par Hans Cousto, mathématicien et musicien suisse.

Ces notes sont soit les mêmes soit un multiple de 2 ou 3.

Hans Cousto a calculé ces notes avec les orbites planétaires. Il y a une note pour chacune des 10 planètes de notre système solaire ainsi que pour le Soleil :

  • Soleil – 126,22 Hz – chakra plexus solaire / Manipura
  • Mercure – 141,27 Hz – chakra de la gorge / Vishuddha
  • Venus – 221,23 Hz – chakra du troisième œil / Ajna
  • Terre – 194,18 Hz – chakra de la base / Muladhara
  • Lune – 210,42 Hz – chakra du Hara Sacré / Svadhisthana
  • Mars – 144,72 Hzoctave cosmique
  • Jupiter – 183,58 Hz
  • Saturne – 147,85 Hz
  • Uranus – 207,36 Hz
  • Neptune – 211,44 Hz
  • Pluton – 140,25 Hz

Songpods : météorites musicales

SongPods ™

Peau faite de métaux, Os fait de mystère
Coeur fait de cristaux, Esprit remplie de Secrets;
Son language est la musique, et il chante l’amour.

songpods meteorite musicale

Les SongPods, météorites musicales, sont fabiqués de manière artisanale depuis 30 ans par AmyLee une femmes-médecin Iroquoises.

Carillon Koshi

bol chantant en cristal Chaque carillon Koshi est fabriqué au pied des montagnes pyrénéennes en France.

De fabrication artisanale il est composé de huit cordes soudées à l’argent sur une rondelle. Le tout est fixée à la base d’un tube en bambou cylindrique.

Le carillon Koshi est disponible en quatre accords :

  • TERRA : Sol Do Mi Fa Sol Do Mi Sol
  • AQUA : La Ré Fa Sol La Ré Fa La
  • ARIA : La Do Mi La Si Do Mi Si
  • IGNIS : Sol Si Ré Sol Si Ré Sol La

Bol chantant en cristal

Avez-vous jamais essayé de faire chanter un verre en cristal ou une coupe ? Avec votre doigt mouillé sur le pourtour ?

Le son produit varie en fonction de la taille ou de l’épaisseur du verre. En fonction de la pression et la rotation de votre doigt le son commence réellement quand le verre vibre.

bol chantant en cristalLes bols chantants en cristal fonctionnent sur le même principe. Avec les bols, vous utilisez un bâton couvert de cuir au lieu de votre doigt. Le son continue à résonner longtemps même après avoir arrêté.

Chaque bol de cristal est fait de plus de 99% de silicium de quartz. C’est une des raisons pour laquelle les tons purs vibrent dans notre corps, et qu’il a une affinité naturelle avec le quartz de notre corps qui est composé de nombreuses substances cristallines.

Diapason

Vous allez trouver des diapasons en aluminium importés d’Inde.diapason leste

  • un set de 8 notes de la gamme de Pythagore
  • un set de 7 notes de la gamme d’Hans Couto
  • un set pour les ondes cérébrales en tonalité binaural
  • des diapasons Otto tuner (32Hz, 64Hz, et 128Hz)
  • un set Ange (4096 Hz, 4160 Hz, 4225 Hz)
  • deux diapasons Do et Sol (256Hz et 384Hz, C&G Whole Body) de la gamme de Pythagore
  • La troisième note des 6 fréquences du Solfège Sacré, « Mi » pour les « miracles » dont la fréquence est 528 Hz

Comment faire chanter un bol tibétain

faire chanter bol chantant.jpgPour faire chanter un bol tibétain il faut poser le bol dans la paume de la main. Attention à ne pas toucher les parois du bol car c’est de là que la vibration vient.
Avec le bâton frotter l’extérieur du bol dans un mouvement circulaire. C’est le bras qui bouge et non pas le poignet. Gardez une légère pression sur le bol et tenez fermement le bâton pour éviter que la vibration du bol ne décolle le bâton de celui-ci.
Parfois il est plus facile de commencer par frapper légèrement le bol pour obtenir les vibrations d’un son puis de frotter le bol.

Augmentez doucement la vitesse jusqu’à qu’il commence à vibrer, et que l’intensité du son augmente. Des fois il faut un peu ralentir … il faut un peu de pratique pour trouver la bonne vitesse.

 

Les pierres de soins – la larme d’Apache

Larme d’Apachelarmes-d-apache.jpg

Du nom anglais Apache Tear, une pierre qui fait partie de la famille des obsidiennes noires. L’origine de son nom signifie : « larme de femme indienne ». En forme de goutte, elle est noire ou gris foncé avec parfois de petites inclusions blanches.

Sur le plan physique, la Larme d’Apache réunit deux vibrations : celle de l’obsidienne qui rééquilibre l’intestin et les tissus musculaires et celle de l’onyx qui régénère le coeur et les reins. Elle favorise également l’assimilation des vitamines B et E. Sa vibration très forte ne convient pas forcément à tout le monde, il faut d’abord l’apprivoiser en la portant une dizaine de minutes par jour puis augmenter la durée progressivement. Elle a également des réactions très différentes d’une personne à l’autre.

Une tradition très ancienne disait que cette pierre permettait de voir l’avenir. Elle aide à garder son équilibre lors de crises et de difficultés dans le couple. Elle est aussi utile pour lâcher prise et accorder à un être proche la liberté qu’il revendique. Elle apporte une pensée objective et une inspiration spirituelle.

Ses particularités : la Larme d’Apache a une histoire. On raconte qu’une tribu indienne vivait paisiblement dans un village situé au-dessus d’une crique. Ce petit paradis fut un jour attaqué par des soldats blancs. Les Apaches défendirent leurs familles, mais lorsqu’ils réalisèrent que tout était perdu, ils choisirent de se jeter dans la crique plutôt que de se rendre. Tous périrent. Les soldats décidèrent alors de se retirer, laissant la vie sauve aux femmes et aux enfants du village. La légende dit que les larmes versées par ces indiennes se transformèrent en pierres, donnant ainsi naissance aux fameuses Larmes d’Apache.

Purification et rechargement : la purifier à l’eau courante et la recharger ou à la lumière du soleil ou à la lumière lunaire.

Provenance : les gisements les plus nombreux se trouvent aux Etats-Unis.

Le Larme d’Apache est attribué aux signes du zodiaque Cancer, Capricorne, Sagittaire et Verseau.