RECREAMINI DANS MA CLASSE, MODE D’EMPLOI

Comme mentionné précédemment, plusieurs professionnels de l’enfance (pédagogues, directeurs d’école, art-thérapeutes, sophrologues etc) ont pris contact avec moi pour me demander s’il existe des variantes au RECREATURE (challenge d’écriture créative). J’ai lancé le RECREAMINI en décembre dernier mais il n’a pas eu le succès escompté.

Cependant, cette année, une titulaire de classe a sauté sur l’occasion de l’expérimenter dans sa classe et les résultats n’ont pas tardé à se manifester.

J’ai pu suivre l’aventure en temps réel puisqu’elle l’a diffusé sur Instagram (uniquement les résultats et le mode opératoire du jour pour préserver les enfants des médias sociaux).

Fan des réseaux, je le suis moins quand il s’agit de faire participer des enfants sur les écrans. Bien que certaines écoles soient adaptées aux nouvelles technologies, je préconise ce livre plutôt que l’utilisation classique du RECREAMINI si vous le travaillez en classe (ou optez pour le camouflage des visages).

Ce qui change entre le RECREAMINI en ligne et le RECREAMINI dans ma classe

Les règles d’écriture sont identiques :

  • 1 mot reçu
  • 1 phrase crée (le mot en MAJUSCULES)
  • Par jour
  • Pendant 15 jours

La différence se situe principalement au niveau de la diffusion du résultat journalier. Pour le RECREATURE et le RECREAMINI, tout se joue avec le # : le moyen d’identifier les participants, les partages, les créations etc.

Dans le cadre de RECREAMINI dans ma classe, ça se complique puisque je n’ai aucun suivi, aucune traçabilité de ce qui a été créé. C’est pourquoi la coopération entre les éditions Eveil & Vous et la titulaire est primordiale.

Ce guide vous donnera les instructions dans les grandes lignes. Il se veut interactif (de la place est laissée spécifiquement pour les prises de notes et les idées à reproduire/ne pas reproduire lors du défi suivant). C’est ma première création en couleurs (j’ai fait un vœu pour l’occasion !).

Par exemple, dans l’expérience en classe avec la maîtresse Tiffany, il lui est arrivé de devoir ruser pour que le mot, la syntaxe, l’idée germe dans l’esprit des participants (dans sa classe, l’âge varie de 5 à 6 ans).

Elle a débuté par des idées personnelles, ensuite a fusionné en petit groupe pour finir par élargir la réflexion à toute la classe.

Un mot par jour affiché au tableau pour amener la réflexion.

La phrase produite écrite juste en dessous avec le mot en MAJUSCULES pour permettre l’identification immédiate.

Et ainsi de suite pendant les quinze jours.

À la suite de quoi, elle a proposé de rassembler le tout en une histoire brève.

Et ils y sont parvenus !

Vous pouvez découvrir une partie du résultat dans ce carnet dans la section bonus des tomes 1 & 2 en cours de publication.

Pour l’exclusivité, voici leurs couvertures !

BIENTOT DISPONIBLE DANS NOTRE BOUTIQUE

Les guides d’entrainement se trouvent sur https://www.facebook.com/groups/483452322578595

Il y aura 6 tomes : les 3 premiers sont déjà en cours de publication

– les tomes 1 & 2  / NIVEAU FACILE

– les tomes 3 &4 / INTERMEDIAIRE

– les tomes 5 & 6 / DIFFICULTES SUPPLEMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *