Bonne résolution #day 34

Bilan de la semaine 5 …

Contrairement aux semaines précédentes, j’ai préféré attendre le bilan avant de partager le contenu. J’ignore pourquoi, cette semaine me parait plus difficile que les autres, … « Quelques mots d’amour »

Voici dans les grandes lignes ce que j’ai pu retracer ces derniers jours (je sens que le travail ne fait que se mettre en place, que je n’en suis qu’aux zakouskis!)

Le lundi #day28 je prenais conscience que le repos est mon allié majeur. Que pour atteindre la tranquillité de l’esprit que je vise, je dois aussi en tenir compte et éviter les excès (films trop tard le soir ou des documentaires enchaînés les uns aux autres sans pouvoir s’en détacher, ensuite ma fille qui se réveille et bing: le réveil sonne il est 6H30) – Mot d’amour : prends soin de ton sommeil et de ton lit!

Le mardi #day29 tri tri tri! et fière en plus! Cartons à la Marie Kondo (la fièvre) et soulagée, vraiment! Apaisée même d’avoir pris le temps de dégager un carton de papiers, factures, dossiers périmés ou presque qui occupaient des placards là,… dormant … Encombrant. Hop! et la prochaine fois, ce sera encore la veille du ramassage, caisse hop ça dégage 🙂 – Mot d’amour : sélectionne ce qui compte dans ta vie.

Le mercredi #day30 lutter contre la dérobade : j’évite de mettre le nez là où je le dois impérativement (compta par exemple) parce que j’ai traîné (procrastination) et que j’ai peur de ne pas m’en sortir (dévalorisation) – que du positif quoi . Mot d’amour : commence quelque part et vois où ça te mène.

Le jeudi #day31 éviter la dérobade et avancer. Quelques imprévus (ooohh que j’aime pas çaaaaaaaaaaa) m’obligent à changer un planning bien établi et bien chargé, … mouais . bof! Pas grave, rebondis! Demande de l’aide. Mot d’amour : il y a toujours une solution même si c’est de renoncer. (ce qui n’a pas été le cas cette fois, l’aide est arrivée)

Le vendredi #day32 une fin de semaine bien mérité: j’ai tout bouclé OU PRESQUE. Tout ce que j’avais mis en attente depuis plusieurs (parfois années) a été traité et j’ai même pu commencer à respirer. Mot d’amour : en t’organisant dès que tu le peux, tu évites de te mettre la pression et tu gardes le cap.

Le samedi #day33 surprise surprise: méga température sur le thermomètre de ma poulette. On joue avec les 40… ouaiiiiiiiiiis! Hors de question de céder à la panique, je reste sur l’organisation positive pour qu’on soit à l’aise toutes les deux. Prendre ses renseignements sur les maladies ‘en cours’: la grippe! Chouuueeeeeeeettttttteeeeeee Mot d’amour : quelque que soit l’imprévu, observe et patiente

Le dimanche #day 34 le jour du bilan : super positif! Le mot d’amour : je me félicite. Toujours 39 sur le thermomètre, toujours de la compta en attente sur le coin du bureau, pas de courses, une semaine qui s’annonce sous le thème du cocooning et des soins médicaux (youpiiiiiiii) voilà …. adapte-toi et en route pour la semaine 6 car ce ne sera pas toujours comme ça, tout passe et pour une fois, j’aime ça 🙂

Bonne résolution #day27

Bilan de la quatrième semaine : très riche!

Beaucoup de prises de conscience, beaucoup de documentaires, de livres, d’articles qui tombent à pic pour m’aider dans ma nouvelle organisation au quotidien. Evolution dans la maison, évolution dans le rangement surtout et le tri. C’est en bonne voie.

Les richesses partagées toute cette semaine sont comme des graines que je plante au quotidien, certaines germent plus vite, d’autres prendront certainement leur temps.

Le seul point qui me questionne : je n’ai pas encore pensé à réviser mon assiette. J’ai touché à pas mal de choses mais pas encore à la nourriture. Pourtant mon corps me le demande car il me lâche. Prise par le rangement, la réorganisation et le tri, j’oublie de m’écouter. Je n’entends pas les signaux ou je les ignore et puis, badaboum! La crise de panique par hypoglycémie, …

Chaque chose en son temps.

Je suis assez curieuse de découvrir la suite de l’aventure (même si c’est moi l’auteure de l’agenda, l’appliquer sans vouloir aller trop vite et sans tricher)

Dès demain, semaine 5

A suivre!

Lise

Bonne résolution #day22-23

Cette semaine, dans le challenge ‘52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement‘, j’entame un défi basé sur les valeurs. Quelles sont mes valeurs? Celles que je souhaite partager avec les autres et pourquoi?

J’ai eu pas plus tard d’aujourd’hui, une conversation téléphonique avec une dame d’une école Steiner. Elle m’explique qu’elle recherche actuellement un professeur pour les primaires. Les écoles basées sur le modèle Steiner sont dites à ‘pédagogies actives’ mais ce qui les différencie des autres c’est qu’elle tient compte du côté spiritualité. Tu as bien lu cher lecteur 🙂

La discussion allant bon train, nous parlons de l’éducation des enfants (forcément des nôtres) et j’apprends que Steiner est également un milieu d’accueil pour les maternelles! Waouh! Du coup, pas maman pour rien, j’en arrive à réfléchir pour ma fille et à envisager de tenter l’expérience dès que possible car toutes les valeurs transmises dans ces établissements collent en tout point avec ce que je souhaite pour ma fille : qu’on la prenne telle qu’elle est et qu’on fasse de ses différences, des forces (avec respect et bienveillance, bien sûr!)

Une semaine qui ne pouvait donc pas mieux débuter que par cette réflexion : les valeurs que je transmets sont-elles aussi transmises (de manière respectueuse et bienveillante) à ma fille dans son établissement?

Aie

Bonne résolution #13

Bilan de la semaine deux ’52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement’ – thème de la semaine : quelle est ma priorité?

Piouuuu semaine riche en découvertes! Plusieurs par jour parfois, … incroyable. C’est un peu comme une barbapapa : tu tires un fil et les autres suivent … mouais! Beaucoup d’émotions, de chamboulements, d’imprévus (mise sous tension permanente, surtout ce week-end), plus d’ordi (toujours en réparation), … bousculade bousculade!

Pour m’apaiser, j’ai fait appel aux remèdes du docteur Bach. Quelques élixirs dans la bouche et dans une bouteille d’eau, en cure spéciale ‘crise’ et quelques heures plus tard, je me sens apaisée. Je commence à être malade et fatiguée, toutes ces situations m’épuisent. J’en ai marre des imprévus!

S’adapter. Tirer sur la corde mais jusqu’où? Est-on toujours dans la gestion des émotions et des imprévus, en adaptation ou s’est-on suffisamment adapté pour faire casser la corde (burn out)? La frontière est mince entre les deux nuances et situations.

Bilan plutôt surprenant donc et en route vers la semaine 3!

SONY DSC

Bonne résolution #day12

un samedi soir sur la Terre, …

Aujourd’hui, j’ai rien lâché, je suis fière de moi! J’avais prévu de démonter des chaises qui doivent être remplacées, check! J’avais aussi prévu de goûter mes gâteaux (hier j’ai passée un moment de la soirée à cuisiner des gâteaux sans gluten et sans lactose puisque la commande de produits de ce type était arrivée incomplète) :check! Mon préféré est le ‘mutant’ (ha ha!)

Retour en arrière : hier soir, j’ai passé un chouette moment dans mes casseroles (pendant que une autre partie de moi-même jouait à cache-cache avec ma fille, hé oui, on sait faire ça, …) à préparer des cakes dont un spécial: je rêve de faire du pain d’épices maison!

Total de la manoeuvre : 5 cakes (petit format, n’exagérons rien). Le premier un traditionnel cake aux pommes à la cannelle, ensuite deux plus petits en mode pain d’épices (dont un spécial au candycane) trop bons! Dommage un peu plats, mais soit. Ils étaient aussi relativement clairs pour des pains d’épices, … mystère à élucider la prochaine fois. Ensuite, j’ai eu envie d’élucider le mystère de la couleur trop pâle (ben oui, zéro procrastination), j’ai repréparé un pain d’épices (que je n’ai pas encore goûté car je me le réserve pour demain) et avec les restes, j’ai crée ‘le mutant’.

Le ‘mutant’ est un cake aux épices et aux pommes, avec des éclats de noisettes et un supplément de cannelle et de sirop d’agave. Les fonds de plats quoi. On met tout ce qu’on a pour rien jeter. Ben vous seriez surpris! Délicieux!

Démystification numéro 1 : c’est tout à fait accessible comme préparation, même pour quelqu’un qui ne s’y connait pas en cuisine (et encore moins en cakes!)

Démystification numéro 2: je peux cuisiner et jouer avec ma fille en même temps sans trouver ça ‘trop’ ou encore ‘plutôt’.

Démystification numéro 3 : je ne suis pas la reine du cake mais franchement le goût est sympa. J’ai même envie d’en refaire plus souvent pour avoir ‘la main’

Challenge de la semaine : quelle est ma priorité? Me sentir bien. Quand je cuisine pour ma famille, c’est le cas. Quand je passe devant ma table à cakes’ (parce que 5 cakes du coup …), sentiment de concrétisation de quelque chose. En plus, zéro déchet. Ha non! J’ai dû utiliser des alus parce que je n’avais pas assez de moules à cakes… A méditer

Investir ou s’entourer des choses adéquates/du matériel idéal pour notre évolution, tout en respectant ses priorités et ses valeurs. What else?

Voici les (tronches de ) cakes


la journée du (tronche de ) cake ☺
cake aux épices et au candycane
cake aux pommes 
et pain d’épices 
j’ai pas encore tout goûté, j’en peux plus ☺😊😀☺
le tout avec un bon tchai soja maison bam!
sans gluten sans lactose et sans dérivés de tt ça ☺



A demain 🙂

Lise

Bonne résolution #day11

et ça tombe bien: voyez plutôt …

J’entame donc le vendredi 11 janvier, 5e jour de la semaine deux du challenge ’52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement ». Je ne sais pas pour vous mais, en ce qui me concerne, ça sent la journée de merde à plein nez. Rien qui va depuis que j’ai ouvert l’oeil! Pourtant hier soir, j’ai reçu un soin de La Ho Chi mais … j’ai aussi été avertie : il est temps de se purifier. Hé merde! ça sent le rhume à plein nez (haha!)

Imprévu numéro 1 = pas d’école

Imprévu numéro 2 = plus de pain

Imprévu numéro 3 = toujours pas de pc

Imprévu numéro 4 = louper le passage du livreur

Imprévu numéro 5 : commande incomplète (je commande certains produits sans gluten sans lactose et sans pomme de terre à distance et je me les fais livrer. Commande incomplète; super!)

Si je fais un bond en arrière, je me posais la question de savoir quelle était ma priorité pour ce challenge et j’ai mis le doigt sur l’envie de ne pas me faciliter la tâche quand y a du changement dans l’air. Jusqu’à présent, tout ce qui ne va pas a été pointé du doigt (j’aime pas quand ça ne va pas ni quand c’est pointé du doigt) pour pouvoir être modulé! Super! C’est comme quand tu manges pas de gluten et qu’on te dit ‘attention y a du gluten’ … Merciiii et quelle est la solution de remplacement? – ben, … ne pas en manger? Merciiiii – youpiiiiie. Dans certains cas c’est possible, par contre lorsque c’est le chat qui a besoin du véto, ma fille qui a besoin d’une alimentation qu’on ne trouve pas partout (trop facile sinon) et que moi jdois jongler avec tout ça … pfffffffffff Congratulations —auto-congratulation : mais comment tu fais pour tenir?

Rectification : comment puis-je faire pour rendre ces situations plus fluides? Pourquoi ça bloque toujours? et pourquoi cette loi des séries (qui dit que quand ta première ampoule éclate, achète directement la panoplie complète pour le lustre, le frigo, la hotte, …). Plus d’enthousiasme? mouais, …

En fait, quand je fais le point sur ces deux semaines, j’ai ouvert le panier de crabes et j’y ai glissé la main, en attendant certainement une surprise autre qu’une pincette de la mort qui tue 🙂 Ce qui renforce encore plus l’intention de la semaine une: se donner tous les moyens d’y arriver, ajoutée à l’intention de la semaine deux : quelle est ta priorité?

Aujourd’hui, je dirais : aller à la priorité. Je ne peux pas tout mener de front, j’ai besoin de repos, de calme, de détente et d’apaisement, moi aussi. De frais. Lorsque la situation n’est pas fluide, plutôt que de me braquer comme c’est le cas en ce moment, j’adopterai un comportement plus ‘fluide’ moi aussi. Ce qui me permettra de ne pas m’arracher les cheveux en mode cocotte-minute à chaque nouveau ‘drame’ de la vie quotidienne. YA DES CHOSES A CHANGER, ok, mais quelle est la priorité? De respecter ma priorité (que puis-je faire pour me sentir bien?) et appliquer.

Après avoir écrit ce billet, j’ai trouvé ça

et j’ai dit ‘haaaaaaaaaaaannnnnn’

CQFD

A demaiiiiin