Atelier familial – Mamazelle (poupou)Pidoux

Mamazelle Poupoupidoux

Cette petite création fait partie de ma galerie des gentils monstres. Ma fille de 4 ans ne se sent pas en sécurité dans la maison et voit des ombres et des monstres partout. Laxisme sur la durée de visionnage sur écran : certainement. Perceptions accrues de l’anxiété ambiante: certainement. « Elle a quatre ans, c’est la période » : certainement, … ou pas.

Comme elle est jeune, elle a des difficultés à exprimer ses émotions, les retient et puis « cocotte minute » : elle explose (sur moi principalement). Pour l’aider à s’exprimer de manière ludique et créative et apprendre à domestiquer les montres (hum hum), j’ai vu passer ce bricolage donné en seconde. Je l’ai simplement adapté à notre besoin immédiat : vider son sac émotionnel!

Mamazelle Poupoupidoux est un gentil monstre glouton qui adore se gaver de peurs, d’angoisses, de petits secrets qu’on ne peut révéler à personne d’autre.

Pour créer Mamazelle Poupoupidoux : on recycle intelligent (il faut que ça dure dnas le temps)
– une boîte recyclée (flapule de sérum physiologique par exemple)
– washi tapes de votre choix (cf 2e image)
– papier origami ou autre papier
– les petites choses à récupérer dans la maison comme des boutons, les bouchons des flapules de sérum physiologique, des bouchons de bouteilles, des perles,…
– des petits jeux rigolos si vous en avez, si pas utilisez des boutons ou créez-en
– de la laine, de la corde ou de la ficelle

Ou tout autre ressource/média disponible immédiatement.

Pour fixer: Colle, papier collant, washi tape, patafix

Pour créer Mamazelle, faites appel à votre imagination.
J’ajoute les photos de ma propre création mais libre à vous de faire comme bon vous semble.
N’oubliez simplement pas de laisser une ouverture afin d’y glisser les peurs!

Une activité familiale
Si vous avez plusieurs enfants d’âges différents, vous pouvez répartir les tâches de chacun (ou travailler sur plusieurs gentils monstres à la fois) et les participants peuvent s’entraider.
Par exemple, votre enfant de 4 ans peut se charger de la décoration.
Vous vous chargerez de la supervision. (Le plus simple étant que chacun fasse ce qui lui fait le plus plaisir.)
Et l’autre enfant un peu plus âgé pourra s’occuper des fixations (pour les yeux par exemple ou des cheveux) qui demandent un peu plus de minutie et de patience.

Si vous avez opté pour un gentil monstre chacun, vous pouvez fonctionner de la même manière. Le plus jeune s’occupe de la décoration ( en fonction de ses aptitudes) de chaque boîte.
Le plus grand gère les finitions de chaque boîte et vous veillerez au bon fonctionnement de l’atelier

Une fois réalisé, Mamazelle sera placée dans un endroit accessible à tous. Chacun en fonction de ses besoins, viendra déposer son petit mot, son dessin, ses plus grands secrets dans Mamazelle qui les gardera précieusement.

Le côté thérapeutique
En dehors du fait que cette activité fait appel à la créativité de chacun en fonction de ses aptitudes, elle permet de passer un moment convivial autour d’une activité ludique.
Elle permet également de créer un espace spécifique pour les non-dits qu’ils ont bien besoin d’être exprimés et secrètement gardés.
Mamazelle Poupoupidoux peut aider à libérer le fardeau émotionnel dû à la crise sanitaire que nous connaissons actuellement.


Si vous mettez en place cet outils à la maison, je vous invite à l’adopter définitivement surtout s’il fonctionne bien.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, envoyez-moi des photos de vos réalisations et je les publierai sur ce blog.

À bientôt pour un nouveau gentil monstre

Atelier organisé par Melle Séraphine  – soumis aux mentions légales – extrait du « cahier perfectionné » à paraître bientôt aux éditions Eveil & Vous