Bonne résolution #semaine 18

Challenge ‘52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement

Finalement, j’ai trouvé plus simple de fonctionner par semaine plutôt que par jour. L’évolution est tellement rapide que si je dois retracer jour après jour, dans le détail, chaque point –évolution découverte – prise de conscience, je ne m’en sors plus 🙂 Autant aller à l’essentiel, prendre du recul et émettre un bilan hebdo.

L’exercice de la semaine consistait à admirer la beauté de chacune des personnes que j’allais croiser (en vrai ou non).

Ya eu du bon, du facile, de l’évident: des personnes réellement positives qui s’amusent encore dans leur vie. Et puis les autres. Difficile de répondre à ce challenge en restant objectif et sans jugement…

Pour sortir du « c’est pas moi, c’est lui », j’oriente mon petit bilan en mode « c’est moi pour moi ».

J’ai suivi une formation en EFT dans laquelle il y avait des ateliers virtuels « en direct » et d’autres enregistrés qui pouvaient être pratiqués plusieurs fois en cas de besoin.

Le premier : l’amour de soi pour sortir de la dépendance émotionnelle = mon vécu : ça tombait bien. Occasion de faire le point sur un travail important mené depuis quelques années. Satisfaite car lors de la réalisation de ‘la ronde’ car ce qui a émergé me semblait être une ‘habitude’, un reste d’habitude. Check! Fausses croyances révisées et expression du soi ensuite en mode créatif. Ce que j’ai aimé dans cet échange pourtant virtuel: la possibilité de faire un point sur ma propre évolution. Il était possible de poser des questions après les exercices mais je n’en ai pas ressenti le besoin.

Le jour suivant : la créativité. Hop! pratiqué! hop adopté!

Ensuite : travailler sa voix : j’ai adoré! Je suis aphone depuis quelques jours. Après le tapping j’ai eu un mieux, le soir un pire. Une crise d’élimination certainement. J’ai dormi et le lendemain matin piouuuuuuuuu : épuisée! comme si j’avais retourné mon jardin la veille. Peut-être qu’une séance par jour bouscule trop de choses ? Devrais-je espacer les séances ou les thématiques? En faire le tour avant de passer au thème suivant? A méditer.

En résumé, j’ai entendu parler de choses très répétitives : relations toxiques, contrôle et pouvoir, de dépendance, de relation masochiste (pas forcément sado-maso mais de couple masochiste: un donneur un receveur. La loi de l’offre et de la demande en fait), de voix, d’expression de soi, de créativité, de libération.

Un exercice m’a donné plus de fil à retorde que les autres: il était basé sur les relations et les cycles toxiques. Brrr , … j’ai quitté l’exercice car l’anxiété montait. j’y reviendrai dans quelques jours. Probablement une évidence que je niais et qui est entrée dans ma conscience par le biais de mon conduit auditif.

Pour les « challenges » rencontrés avec les personnes « nettement moins positives » ou peut-être devrais-je dire moins encourageantes? : la vie me met à nouveau face à moi-même en me mettant mon exemple sous les yeux. En utilisant l’autre comme le messager (le miroir), ce qui me dérange en lui me permet de voir ce qui me dérange en moi (le reflet) que je ne préfère pas accepter par peurS, crainte, dégoût, consciemment ou non. J’ai eu droit au miroir de la facilité, de la mauvaise foi, du dépendant et du syndrome du col de chemise trop serré (dikkenek ). Si ma personnalité dans son côté ombre ressemble à un mélange de tout ça, hé bé! Heureusement ce ne sont que d’infimes touches, des miettes pour certains traits, des pierres pour d’autres et un roc : l’acceptation de tout ceci comme réalité nouvelle.

Je pense que c’est ce qui m’a freiné dans l’expérimentation du tapping sur les cycles toxiques. J’y reviendrai certainement plus tard, … lorsque j’aurai franchi le cap et que je pourrai placer les mots juste sur ce vécu perturbant.


https://www.etsy.com/fr/shop/MelleSeraphineEShop?ref=seller-platform-mcnav


Agenda de poche – 52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement 

https://www.etsy.com/fr/listing/548550161/sold-out-agenda-de-poche-52-semaines?ref=shop_home_active_15


Pourquoi acheter cet agenda plutôt qu’un autre?
– pour le côté pratique de l’agenda et la grande qualité de sa papeterie.
– parce qu’il a été conçu par un coach en développement personnel
– parce qu’il vous permettra d’avancer pas à pas vers la personne que vous souhaitez être
– parce que c’est un investissement que vous ne regrettez pas
– parce qu’il a un côté très coloré qui le rend ludique
– parce que je ne me lasse pas de le regarder (haha! Clin d’oeil personnel)

Bonne résolution #day42 – 43 44 – 45 et 46

Coucou me revoici pour la septième semaine du challenge ‘52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement‘. Au menu: « quelle est ma plus grande peur? »

J’ai tendance à dire que j’ai peur de la peur elle-même mais ce serait trop ‘superficiel’, comme si je n’avais pas été creuser l’affaire, … comme si j’avais accepté, point. Le mental « mentalise » toujours en premier lieu, bien avant que le coeur se mette en place, … c’est ce qu’on nous apprend. Ben non en fait, c’est le coeur qui perçoit en premier mais on perd tellement l’habitude de l’écouter qu’en fait, ça passe inaperçu. Dommage, il raconte tellement de trucs intéressants,… Le meilleur exemple est la peur du dentiste: pouvoiiir immmeeeennnnse. Il ne vous a même pas encore touché et pourtant vous êtes déjà mort de trouille. Pire : vous n’avez pas encore poussé la porte de son cabinet.

Voilà.

Le pouvoir négatif du mental qui a les chocottes.

Merci la pensée positive de nous permettre de dégager un truc pareil.

Lundi #day42 : réflexion sur la plus grande peur, … perdre et manquer! Le lien de tous mes soucis. Une impression complètement absurde car l’une entraîne l’autre,… et c’est moche dans les ressentis du coeur.

Mardi #day43: nettoyer mon énergie de tout ce qui n’est plus utile. Je me libère de tout ce dont je n’ai plus besoin, pas forcément parce que ça encombre, … j’ai besoin d’accepter de laisser aller des choses dans ma vie. Je commence par le matériel avant de pouvoir travailler dans l’énergie

Mercredi #day44 : compliqué aujourd’hui, besoin de me sentir rassuré,à la maison, dans mon cocon car je laisse aller et certaines parties de moi se réveillent (celles en lien avec le manque, la peur de perdre , perdre, … tssssssss).

Jeudi #day45 : reprogrammer (introspection sur le besoin, les besoins) la notion de perdre en lâcher. Comme je l’ai vu dans le reportage de Marie Kondo, elle remercie les objets dont elle va se séparer pour l’utilité et leur présence dans sa vie. Touchée j’ai été lorsque j’ai vu ça, je n’y avais jamais pensé. Je me suis mise à faire pareil pour mes livres et j’ai souhaité qu’ils trouvent un propriétaire aimant et qui les utilisera souvent. Puis c’était facile d’envisager de les emballer et de les expédier.

et nous voici vendredi #day46 pendant toute cette semaine, il a été question de se délester. Bien en rapport avec ce challenge finalement. Se séparer. C’est de ça dont il est question. Perdre, quitter, partir, abandonner, lâcher, se séparer et respecter l’énergie actuelle. Sans renier l’utilisation, l’impact, l’influence (du passé). Accepter de laisser aller parce que ça n’est plus moi, ça ne fait plus partie de moi, c’est la meilleure chose à faire pour positiver l’énergie. Rayonnement positif.

Gratitude

https://www.etsy.com/fr/shop/MelleSeraphineEShop?ref=seller-platform-mcnav


Agenda de poche – 52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement

https://www.etsy.com/fr/listing/548550161/sold-out-agenda-de-poche-52-semaines?ref=shop_home_active_15


Pourquoi acheter cet agenda plutôt qu’un autre?
– pour le côté pratique de l’agenda et la grande qualité de sa papeterie.
– parce qu’il a été conçu par un coach en développement personnel
– parce qu’il vous permettra d’avancer pas à pas vers la personne que vous souhaitez être
– parce que c’est un investissement que vous ne regrettez pas
– parce qu’il a un côté très coloré qui le rend ludique
– parce que je ne me lasse pas de le regarder (haha! Clin d’oeil personnel)