Scolariser son enfant à la maison – homeschooling

Bonjour,

Pour les parents (papas ou mamans solos comme ça je n’oublie personne) qui souhaitent connaitre le programme prévu par la Fédération Wallonie- Bruxelles (en Belgique), voici le lien vers les ressources et programmes

pour les maternelles  : http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=416

pour les primaires :http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=416

pour les secondaires : http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=194

shutterstock_748851169

Je rappelle que l’école est obligatoire pour tous à partir de 5 ans (nouvelle norme à partir de septembre 2020 – bin oui, modulée aussi cette loi)

et qu’il est toujours possible d’éduquer les enfants à la maison en introduisant une demande écrite. Le formulaire se trouve ici (et les infos aussi) : http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580

Qui sont les enfants concernés par l’enseignement à domicile et ses règles ?

  1. Les enfants instruits à la maison (enseignement à domicile au sens strict).
  2. Les enfants scolarisés dans des structures qui ne sont ni organisées, ni subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles (communément appelées « écoles privées »).

Pour que votre enfant relève de l’enseignement à domicile, vous devez faire parvenir une déclaration d’enseignement à domicile dûment complétée pour le 5 septembre au plus tard (Cf. ci-dessous).

Remarque : la fréquentation de certains types d’établissements permet aux enfants de satisfaire à l’obligation scolaire. Ces derniers ne relèvent alors pas de l’enseignement à domicile et de ses règles. Si votre enfant fréquente ce type d’établissement, veuillez consulter la page suivante  » L’enseignement en dehors des établissements scolaires organisés ou subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles« .

Ceci n’est qu’un extrait, veuillez consulter le lien pour avoir la totalité des informations 😉

 

 

EXTRAS

L’ENSEIGNEMENT EN DEHORS DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ORGANISÉS OU SUBVENTIONNÉS PAR LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES : http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580

La bibliothèque des profs : http://www.enseignement.be/index.php?page=25482&navi=798

Citoyenneté et philo : http://www.enseignement.be/index.php?page=0&navi=4033 

Ce dernier lien me semble assez intéressant puisqu’il explique comment vivre ensemble, l’éthique, la philo, les droits de l’enfant et des parents, l’éducation à la citoyenneté, …

et un dernier point qui me semble important : scolarisation à la maison ne veut pas dire désocialisation! Pas d’amalgames 😉

Si vous souhaitez mettre de la sophrologie à votre programme homeschooling, pas de soucis, toutes les ressources sont disponibles sur ce blog. Pour en savoir plus rapidement : le guide des sophro-contes (vous pouvez le commander au format papier également pour le consulter à votre guise) disponible au format virtuel sur ce blog (ici)

D’autres articles publiés sur le homeschooling : homeschooling

Des ressources numériques : ressources

Pour me contacter

 

Bonne résolution #day22-23

Cette semaine, dans le challenge ‘52 semaines pour perdre du poids en s’aimant autrement‘, j’entame un défi basé sur les valeurs. Quelles sont mes valeurs? Celles que je souhaite partager avec les autres et pourquoi?

J’ai eu pas plus tard d’aujourd’hui, une conversation téléphonique avec une dame d’une école Steiner. Elle m’explique qu’elle recherche actuellement un professeur pour les primaires. Les écoles basées sur le modèle Steiner sont dites à ‘pédagogies actives’ mais ce qui les différencie des autres c’est qu’elle tient compte du côté spiritualité. Tu as bien lu cher lecteur 🙂

La discussion allant bon train, nous parlons de l’éducation des enfants (forcément des nôtres) et j’apprends que Steiner est également un milieu d’accueil pour les maternelles! Waouh! Du coup, pas maman pour rien, j’en arrive à réfléchir pour ma fille et à envisager de tenter l’expérience dès que possible car toutes les valeurs transmises dans ces établissements collent en tout point avec ce que je souhaite pour ma fille : qu’on la prenne telle qu’elle est et qu’on fasse de ses différences, des forces (avec respect et bienveillance, bien sûr!)

Une semaine qui ne pouvait donc pas mieux débuter que par cette réflexion : les valeurs que je transmets sont-elles aussi transmises (de manière respectueuse et bienveillante) à ma fille dans son établissement?

Aie